Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
MAriska MA Veepilaikaliyamma – l’art éco-spirituel de la déesse Terre et Nature

MAriska MA Veepilaikaliyamma – l’art éco-spirituel de la déesse Terre et Nature

Menu
Voyage de l’inspiration Nuburagangai Alagarkoyil Hills 1-1-2017

Voyage de l’inspiration Nuburagangai Alagarkoyil Hills 1-1-2017

Comme chaque année, j’commence le nouvel an avec un voyage d’inspiration à Nuburagangai dans les Alagarkoyil collines, pas loin de Madurai. Avec un aatorickshaw partagé, je vais à Chatrapatti ou je prends un mini-bus partagé à Alagarkoyil. Il y a toujours beaucoup de monde des gens qui visitent Nuburagangai afin d’obtenir tirtham. L’eau de la fontaine qui n’est plus visible à cause d’une construction d’une temple il y a environ 100 ans possède des pouvoirs curatives. L’origine de la fontaine est dans la foret avec beaucoup des herbes médicinales. La foret des Alagarkoyil collines était une très grande inspiration pour mon exposition « Magie de la foret » qui se déroulait en septembre/octobre 2016.

Arrivée à Nuburagangai, il y a un escalier et après quelques minutes, on arrive à l’entrance du temple. Il y a quelques petites magasines qui vendent des photos de Rakayiamman, la déesse-Mère locale qui est vénérée au temple alentours de la fontaine sacrée Nubaragangai qui est au centre. Aussi, il y a des bouteilles plastiques pour transporter le tirtham, kunkum et manjcal (kurkuma). Pour aller à Nuburagangai, il y a deux chemins, le plus cher, avec moins de monde, coute 15 rupees. Aujourd’hui, aussi pour le chemin de 15 rupees, il faut attendre. Il y a beaucoup des Ayyappan Samis, habilés complètement en noir qui font un pèlerinage au temple de Ayyappan au Kerala. Les travailleurs du temple sont responsables pour transmettre de l’eau aux gens. On peut se baigner ou seulement prendre un bouteille de tirtham pour la maison.

Après la visite de Nuburagangai et de sanctuaire de Rakayiamman, je visite une autre place spéciale, la fourmilière sacrée, c’est la place ou Nakamman, les déesses-Mères des serpents, surtout les najas, habitent. La dame qui s’occupe de cette sanctuaire m’a raconté que elle a vu des najas pas loin d’un immense Mère de l’arbre, très ancienne. Je reste là-bas et sens son énergie spéciale.